Burkina Faso : « Nous n’avons pas été associés aux discussions », dénonce le syndicat des boulangers

Burkina Faso : « Nous n’avons pas été associés aux discussions », dénonce le syndicat des boulangers

Le Syndicat national des boulangers et pâtissiers du Burkina dénonce le fait que les travailleurs des boulangeries n’ont pas été associés aux discussions entre le gouvernement et les patrons des boulangeries.

Il l’a fait savoir ce vendredi 27 mai 2022, au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou. S’il se réjouit de la décision de réouverture des boulangeries, le syndicat évoque des conditions de travail difficiles.

Ces conditions, a énuméré le secrétaire général du syndicat, Konomba Traoré, sont la non application de la convention collective, la non déclaration à la CNSS, pas de congés payés, pas de repos hebdomadaire ni de paiement des heures supplémentaires.

Pour un apaisement du climat social dans le secteur des boulangeries et pâtisseries du Burkina Faso, M. Traoré invite le gouvernement à regrouper tous les acteurs de la chaine de production autour d’une table en vue d’écouter et d’apporter des solutions aux problèmes des travailleurs.

Lefaso.net

PlaneteActu

ACTUALITÉS National SOCIÉTÉ