Mali : le gouvernement engage une procédure pour la suspension de RFI et France 24

Mali : le gouvernement engage une procédure pour la suspension de RFI et France 24

Le gouvernement malien a engagé une procedure pour la suspension, jusqu’à nouvel ordre, de Radio France Internationale (RFI) et France 24, deux médias français, ce, sur toute l’étendue du territoire malien. L’annonce a été faite dans un communiqué du gouvernement malien daté du 16 mars 2022.

« Le gouvernement de la République du Mali a appris avec consternation les fausses allégations faisant état d’exactions commises par les Forces armées maliennes (FAMa) contre des civils, en violation des droits de l’homme et du droit international humanitaire », apprend-on de ce communiqué.

Ces « fausses informations » ont été publiées, selon le communiqué, sur les ondes de RFI le 14 et 15 mars 2022.

Ainsi, précise le communiqué, « en considérant la synchronisation du matraquage médiatique, visant à déstabiliser la Transition, démoraliser le Peuple malien et discréditer les vaillants FAMA (…), le gouvernement malien décide « d’engager des procédures, conformément aux lois et règlements en vigueur au Mali pour suspendre, jusqu’à nouvel ordre, la diffusion de RFI et France 24 sur toute l’étendue du territoire malien ».

Par la même occasion, le gouvernement malien interdit tous les médias en territoire malien de diffuser ou reprendre un quelconque article de ces deux médias, dès l’entrée en vigueur de la suspension. (Minute.bf)

PlaneteActu

ACTUALITÉS INTERNATIONALE