Cameroun: remonté, Paul Biya convoque l’ambassadeur de la Belgique

Spread the love

Sur instruction du président Paul Biya, l’ambassadeur de la Belgique en poste au Cameroun, Eric Jacquemin, a été convoqué par le ministre camerounais des Relations extérieures, Mbella Mbella Lejeune.

Au Cameroun, le diplomate belge, Eric Jacquemin, a été reçu à Yaoundé, la capitale du pays, par le ministre camerounais des Relations extérieures, Mbella Mbella Lejeune. « Cette entrevue a été l’occasion pour le ministre d’exprimer la vive préoccupation ainsi que la protestation du gouvernement camerounais, face à la répétition des actes de vandalisme perpétrés par certains groupuscules d’individus, à l’encontre des biens de l’État du Cameroun (Chancelleries, Résidences, etc.) ou de ses officiels, en Europe en général, et en Belgique en particulier », a souligné Yaoundé.

Dans son communiqué, l’Etat camerounais a relevé qu’il avait exprimé son « ras-le-bol » et qu’il souhaitait « voir ses partenaires bilatéraux tenir leurs engagements en termes de respect de l’obligation de protéger les locaux des missions diplomatiques et consulaires étrangères découlant des Conventions de Vienne de 1961 et 1963, respectivement sur les relations diplomatiques et les relations consulaires ».

Selon l’agence Anadolu, la réaction de l’Etat camerounais fait « suite à l’intrusion violente d’un groupe d’individus non encore identifiés dans l’enceinte de l’Ambassade du Cameroun à Bruxelles aux premières heures de la journée ». Pour se justifier, le diplomate belge a évoqué un piège tendu au personnel de l’ambassade par les manifestants de la Brigade anti-sardinards (un groupe très hostile au régime de Paul Biya), qui ont donné comme motif une demande de visa afin d’avoir accès aux locaux et commettre leur acte.

beninwebtv

PlaneteActu.com

International POLITIQUE