Mali : C’est bien une frappe française qui a tué les civils le 3 janvier dernier selon l’ONU

Spread the love

Le 3 janvier 2021, 19 civils ont trouvé la mort dans une attaque aérienne au cours d’un mariage dans un village au Mali. Des voix accusaient l’armée française d’une bavure. Ce sont des accusations qu’elle avait rejetées.

Mais depuis ce mardi 30 mars 2021, il n’y a plus l’ombre d’un doute sur l’origine du bombardement.

Selon une enquête diligentée par l’ONU, ce sont bel et bien les militaires de l’opération Barkhane qui sont les auteurs de ce massacre dans le village.

Toutefois, la France maintient sa position initiale. Son armée a visé un groupe armé terroriste dans le village de Bounti le 3 janvier dernier.

Lefaso.net

PlaneteActu.com

International SECURITE