« Il y a un envoutement sexuel de la jeunesse camerounaise, pour des pratiques ésotériques » – Christian Ntimbane Bomo

Spread the love

L’acteur majeur de la société civile critique pense qu’il y a d’ailleurs des meneurs qui entrainent des enfants dans ces pratiques déviantes et qui dévalorisent la jeunesse camerounaise.

Au Cameroun depuis quelques années, l’on assiste à une sorte de dépravation de mœurs. De plus en plus, des jeunes élèves des lycées et collèges sont interpelés lors des pratiques de pornographie. Le sujet inquiète, le ministre de l’enseigne secondaire a d’ailleurs fait une sortie il y a de cela deux semaines pour exclure des élèves du Lycée de Kribi.

De l’avis de  Christian Ntimbane Bomo il y a une sorte d’envoutement de la jeunesse camerounaise depuis un certain temps. « La pratique publique de la fornication et à plusieurs qui a court dans de nombreux établissements scolaires au Cameroun, n’est pas un effet de mode. C’est une pratique ésotérique d’envoutement de la jeunesse », écrit l’avocat au barreau du Cameroun dans une tribune ce mardi.

Dieu vivant

Il souligne,  qu’il s’agit par ailleurs  d’un réseau bien ficelé. « Il y a des meneurs parmi ces enfants dont la mission est de recruter le plus grand nombre de victimes. Tout enfant qui a participé à ces scènes a intégré inconsciemment  le cercle ésotérique et plus grave, a fait alliance avec la reine des eaux. Une principauté démoniaque qui règne dans les océans et mers », poursuit-il.

« Vous allez d’ailleurs  constater qu’après cet acte, la vie de cet enfant deviendra un véritable calvaire, qui peut dans certains cas le pousser au suicide. Ou alors l’enfant sera comme  vide.  Vous êtes libre de croire ou pas. En tant qu’homme spirituel, voyant ce que l’œil humain ne peut voir, je vous aurais averti », conclut Christian Ntimbane Bomo, qui se présente par ailleurs comme serviteur du Dieu Vivant.

Source: actucameroun

PlaneteActu.com

International SOCIÉTÉ