Guillaume Soro : « Je n’ai plus l’âge des coups d’État »

Spread the love

Guillaume Kigbafori Soro, président de Générations et Peuples Solidaires (GPS) depuis l’exil, a accordé un entretien au confrère Générations Nouvelles ce lundi 15 février 2021. Interview au cours de laquelle plusieurs sujets de l’actualité sociopolitique ivoirienne ont été évoqués.

Silencieux et discret depuis maintenant quelques mois, Guillaume Soro explique qu’il consacre son temps à la réflexion prospective, à la rédaction du cadre stratégique et d’orientation de sa parti pour la période 2021-2025.

Pour l’ancien président de l’hémicycle ivoirien, l’épisode du CNT (Conseil National de Transition) demeure « une impréparation tactique » puis estime que « si l’opposition avait été plus cohérente, peut-être que le destin de la Côte d’lvoire serait différent. Mais cela aussi fait partie du combat des peuples. Et le combat pour la démocratie n’est pas le courant d’un long fleuve tranquille ».

Au sujet du dialogue politique initié par le pouvoir en place, le leader de GPS n’a pas caché son envie d’y aller mais indique t-il, pas à n’importe quel prix. « Vous savez, le dialogue doit être sincère. Le dialogue des braves! Mais pas le dialogue du plus fort ou du maitre et de l’esclave. Dans une République, un tel dialogue n’est pas constructif » a-t-il expliqué.

Accusé par la justice ivoirienne d’attenter à la sûreté de l’État, Soro a rejeté cette étiquette de putschiste, de déstabilisateur : « (…) Je vous rappelle que je n’ai plus l’âge des coups d’État. Je suis désormais cinquantenaire. Une sorte de vieux soldat qui a pris sa retraite » a-t-il indiqué puis de souligner « J’ai su apprendre de mes erreurs. Dorénavant, je suis dans l’arène politique »

Source: actualiteivoire

PlaneteActu.com

International POLITIQUE