Burkina : Les syndicats dénoncent une coupure « sauvage » de leurs salaires sur la base d’« intention de grève »


Les syndicats ont expliqué ce lundi 16 mars 2020 au cours d’une conférence de presse que leurs salaires ont été coupés de façon « sauvage » par le gouvernement. Une coupure faite sur la base « intention de grève » constatent les syndicats.

Selon leurs explications, les coupures sont advenues à compter de lundi 16 mars, jour de l’entame de la grève. Une situation qualifiée d’irresponsable par les responsables syndicaux.

Pour eux, le gouvernement aurait dû attendre jusqu’au 20 mars, date du positionnement du salaire, après avoir constaté les grévistes, avant de procéder à des mesures disciplinaires.

« Mais force est de constater que le gouvernement a agi de façon irresponsable » , regrettent les syndicats.

PlanèteActu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *