Meeting régional de la CODER à Ouahigouya: « Notre pays est incliné et tend vers le pire…. » Dixit le  président de la CODER, Ablassé Ouédraogo.

La Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation Nationale (CODER) a organisé un meeting régional ce samedi 10 décembre 2016 à Ouahigouya, prêchant pour la réconciliation nationale, la justice et la paix. A l’occasion,  le président Ablassé Ouedraogo de la CODER et ses camarades ont rendu  visite aux coutumiers et religieux de Ouahigouya.  

 C’est à  moins d’une semaine de ses deux mois d’existence que  la Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation Nationale (CODER) à travers son bureau national a effectué   sa première sortie régionale   dans la cité de Naaba kanga. Ce meeting régional de la CODER,  selon  le président de l’ADF/RDA, Gilbert Noël Ouédraogo a pour but de réconcilier les burkinabés après les évènements des 30 et 31 octobre 2014. Apres  la visite des coutumiers et religieux de la province, c’est le siège de l’ADF/RDA qui a servi de cadre au  meeting. « Notre pays est incliné et tend vers le pire. Mais nous qui sommes des hommes de pardon, des amis de Dieu, nous sommes là pour le sauver par le pardon et la réconciliation des fils et filles » a entonné  le président de la CODER, Ablassé Ouédraogo à la suite du président du parti de l’éléphant  .  Et à Achille Tapsoba du CDP de rappeler que la mise en œuvre  actuelle d’une justice des vainqueurs et sélective conduit de manière inéluctable à l’exacerbation des rancœurs, de la  haine .  Il a ajouté qu’aucun citoyen ne peut gérer un pouvoir sans faire des erreurs, mais seul le pardon et la réconciliation sont la solution. Dans le bal des allocutions, des représentants de partis politiques, de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), Rasmané Ouédraogo, 2e  vice-président de la CODER,  Noel Yaméogo de l’UNDD, et  Gilbert Noel Ouédraogo, de l’ADF/RDA ont tous lancé des messages de réconciliation et de paix. A Ouahigouya, la sortie du bureau national de la CODER a aussi pris une allure de campagne électorale. Et  c’est à Sidiki Belem président du comité d’organisation du  meeting, d’annoncer que cette sortie est aussi ce qu’on appelle « Essayer voir ».  Sur  un ton ironique, il a clairement annoncé que la  CODER est venue tester sa capacité de mobilisation de ses militants et sympathisants  pour la campagne électorale à venir.

Et le  fils de feu Gérard Kango Ouédraogo, Gilbert N Ouédraogo de signifier que pour les élections législatives et municipales à venir, les sept partis de la CODER auront des candidatures groupées. « Pour les municipales et les législatives, nous allons nous regrouper autour de la CODER pour conquérir l’électorat. Quant à la présidentielle, nous allons soutenir un de nos sept partis qui irait au second tour » a-t-il clairement annoncé  avant de confirmer   que la CODER est venue tester sa force de frappe  à Ouahigouya.

Faso nord info           

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *