Célébration du 8 mars dans la commune de OUINDIGUI : Entre Dépistage du cancer de col de l’utérus, sensibilisation sur l’AVC au menu à Tollo

L’association TEED-BEOOGO de TOLLO (ATBT) dans la province du Loroum a célébré en différé le 19 mars 2018 à Tollo, la journée internationale de la femme. La promotrice de la ladite association, madame KoumaréZallissa/ OUILIO, fille de la localité en est l’initiatrice.  La  cérémonie placée sous la présidence de madame le ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Marie Laure Ilboudo Marshal et parrainé par le ministre du transport, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent T Dabilougou.

Tollo, localité située dans la commune rurale de Ouindigui et à 12km de Titao, province du Loroum. C’est en différé que les femmes de Tollo à travers l’association (ATBT) ont célébré leur 8 mars. Il s’agit pour l’association par le biais de sa présidente madame Koumaré Zalissa/ OUILIO de souhaiter bonne fête aux femmes du monde et en particuliers celles  du Loroum. Elle a apprécié   le soutient inestimable des autorités religieuses, coutumières et administratives  œuvrant  chaque année à la réussite de cette cérémonie. Cette célébration a été marquée par un dépistage du cancer du col de l’utérus, des sensibilisations et des conférences.

Cela a permis aux participants de toucher du doigt les problèmes de la femme.Animée  par Marc Badolo, directeur provincial de la femme dans la province du Loroum, la conférence  a porté sur le thème de la journée du 8 mars 2018 « Participation de la femme à la gouvernance : Etats des lieux, défis et perspectives » Pour cette thématique,  le conférencier a mis l’accent sur les facteurs qui constituent des obstacles à la participation de la femme à la vie politique. Il a cité entre autres l’analphabétisme, la pauvreté, les pesanteurs socio-culturelles etc. Comme solutions il propose la lutte contre les préjugés, la pauvreté des femmes par l’accès aux microcrédits, poursuivre le renforcement des capacités des femmes et les stéréotypes sur les femmes etc.La sensibilisation sur les Accidents Vasculaires Cérébrales( AVC) et le cancer de col de l’utérus ont été respectivement livré par le Docteur Traoré Issa, chef du CMA de Titao et Madame Bélèm Justine, sage-femme à la retraite. Les conférenciers ont  expliqué les causes liées à ses deux maux qui traumatisent les femmes puis donner des solutions.  Ils  ajouté    , qu’il y a plus de 500 milles nouveaux cas de cancer de col de l’utérus par an dans le monde et que plus 230 milles femmes meurent par an. Ces conférences ont été marquées par des débats et des contributions bien instructifs. Dans l’optique de bien passer le message, la troupe théâtrale du Loroum( ATL) a, à cet effet renchéri les dires des conférenciers par des démonstrations. Pour la promotrice, KoumaréZalissa, cela a toujours été une fierté pour l’association ATBT de Tollo de célébré en différé la journée du 8mars. Cette grande mobilisation témoigne de l’intérêt que la femme accorde à cette journée pour son bien-être. Elle a compris qu’elle a besoin d’être accompagnée. Lors du dépistage nous avons décelé des cas, que nous allons prendre en charge. Je lance un appel aux femmes de compter sur leur propre force. « Des lois et des décrets  ont été élaboré pour accompagner la femme et  il reste la mise en œuvre. C’est en prenant conscience que la femme peut apporter sa pierre dans le développement de ce pays » a-t-elle indiqué. Au cours de cette cérémonie, des attestations ont été remis à des personnalités œuvrant continuellement   à la réussite de cet évènement. Le parrain, Vincent T Dabiligou, dit avoir  décidé de donner son on appui car la question de la femme est fondamentale dans un pays. « C’est d’ailleurs un des piliers  programme du président du Faso, qui entend trouver  des solutions pour libérer la femme pour qu’elle puisse être socialement et économiquement autonome. J’ai également aimé cette cérémonie qui a traité de la santé de la femme et de son implication dans la gouvernance. Comment intégrer la femme dans notre politique. J’étais très fier de ce qui a été débattu. C’est un processus que nous devons féliciter » se réjouie le parrain. Conduite par Vincent T Dabiligou, la forte délégation venue de Bobo Dioulasso, Ouagadougou, Ouahigouya et de Titao , avant la cérémonie s’est rendue chez le chef de Tollo pour   une visite de courtoisie. A l’occasion, le chef a accordé  des bénédictions et donné des conseils puis encourager  l’accompagnement de leur fille qui ne cesse de soutenir la province du Loroum.

Faso nord info

Une réflexion sur “Célébration du 8 mars dans la commune de OUINDIGUI : Entre Dépistage du cancer de col de l’utérus, sensibilisation sur l’AVC au menu à Tollo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *