Journée des Légumineuses au Yatenga : La réhabilitation du barrage de Tougou, la grande promesse du Président du Faso

La journée internationale des légumineuses sur le thème « Promouvoir les légumineuses pour la création d’emploi au profit des jeunes et des femmes et l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle » a été célébrée le 19 février 2018 au Yatenga , précisément dans le village de Koumbané dans la commune rurale de Namissiguima.

  Avec une production de  106 786 tonnes de niébé, 27 465 tonnes d’arachides et 5 565 tonnes de vandzou, la région du Nord est classée  au 3eme rang en termes de productions de légumineuses âpres la Boucle du Mouhoun et le Centre Ouest.  Quoi  de plus normal que de célébrer cette journée dans cette localité, où  les braves producteurs s’échinent pour faire face aux aléas climatiques. Et comme pour saluer cette ardeur au travail et encourager les acteurs  à redoubler d’efforts, le président du Faso, Rhoc Marc Christian  himself  a  donné un grand  éclat  à la cérémonie de par sa présence.  Il avait ses côtés, le  président de la confédération mondiale des légumineuses (GPC), Huseyin Arslan, et  le  directeur général de la FAO, José Graziana da Silva. Une tribune que le  maire de la commune de Namissiguima  Amadé Kabaré Belem a saisi  pour faire  remarquer que  si les producteurs se montrent  très entreprenants  dans la production , leurs efforts  pourraient s’émousser à l’avenir avec les difficultés d’accès à l’eau . L’unique point de production dans cette zone est le barrage de Tougou actuellement à un niveau d’ensablement inquiétant.  IMG_3815.JPGEt le maire de plaider pour sa réhabilitation. Sur le champ, le président du Faso a réagi , signifiant que instruction  a été donnée au ministère de l’Eau d’entreprendre des études pour la réhabilitation du point d’eau.Au Burkina, le niébé, le voandzou ou pois de terre et l’arachide sont les productions les  mieux connues et pratiquées . « Au cours de ces deux dernières années 15% des surfaces cultivées sont destinées  à leur production et leur culture et  pratiquées par 69,2% des familles agricoles. Et cette année, les prévisions sont d’environ 762 328 tonnes de niébé, 62 588 de pois de terre, et 537 744 d’arachides » à entendre  le ministre de l’agriculture, Jacob Ouédraogo. En matière de production de légumineuses, le pays des hommes intègres occupe le 1e rang mondial de poids de Bambara et 3e mondial pour le niébé.

IMG_3903.JPGPour ceux qui le savent pas,   les légumineuses  au delà de leur  apport dans l’économie, leur  contribution à  l’auto suffisance alimentaire,   ont un apport nutritionnel pouvant contribuer à réduire les risques de maladies non transmissibles liées à l’alimentation telles le diabète de type 2 et les maladies  cardiovasculaires. Le directeur de la FAO, a déclaré que son institution travaillera  avec les gouvernants pour mieux valoriser le potentiel pour une meilleure sécurité alimentaire et la nutrition. Le président du Faso a réaffirmé son engagement  à  rendre plus attractive cette filière  afin qu’elle serve à résorber le chômage des jeunes.

 

Faso-nord.info

Une réflexion sur “Journée des Légumineuses au Yatenga : La réhabilitation du barrage de Tougou, la grande promesse du Président du Faso

  • septembre 18, 2018 à 3:49
    Permalien

    Très intéressant, ce président qui touche du doigt les problèmes des planteurs,gestes à copier par certains de ces paires.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *