Commune de Kalsaka : Un prisonnier des Kolwéogo se pend

Une ambiance surchauffée a régné à Kalsaka, une des communes de la province du Yatenga au cours de cette journée du mardi 08 novembre 2016, suite à la pendaison d’un individu qui avait été appréhendé   par les kolwéogo de la localité. Selon nos sources, suite au vol d’un bœuf, ces Kolwéogo du village de Barma, ont effectué une descente nocturne dans la famille d’une personne suspectée. N’ayant pas trouvé cette dernière, ils ont arrêté son fils et l’ont conduit à leur siège. C’est pendant sa garde à vue chez les Kolwéogo que le prisonnier a demandé à se soulager. Parti dans les buissons, quelque temps après, il a été retrouvé sans vie, la corde au cou.  Mises au courant depuis l’arrestation de la victime, les forces de sécurité observaient cette affaire à distance.  Cette pendaison a offusqué la population qui voulait en finir avec les kolwéogo. Elle a exigé la libération d’un autre prisonnier qui était détenu par les bourreaux de la victime. Ce deuxième prisonnier dans les mains de kolwéogo de Kalsaka est accusé d’avoir pris la femme d’un ressortissant de la commune de Koussouka. Très remonté, les frondeurs ont menacé d’incendier le domicile du Kolwéogo qui était à l’origine de l’arrestation de celui qu’on accuse d’avoir pris la femme. Ce deuxième prisonnier a été libéré et conduit chez le chef du village. Il reviendra au chef   de résoudre le conflit entre son hôte et le ressortissant de Kossouka, prétendant être le mari de la femme.  L’intervention des forces de sécurité, des autorités administratives et judiciaires après la pendaison du jeune homme a permis d’éviter l’affrontement entre la population et les Kolwéogo à Kalsaka.

Faso nord info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *